Cycle de conférences thèse en poche 2018

Localisation : BU Madeleine Brès (Santé)
Catégorie : Conférence
  • - Le 23/05/2018 à 18:00

Hugo Lorenceau

Le vieil homme et la mort : évolutions et résistances dans les changements de la vieillesse, de la fin de vie à la mort

 Contexte : La vieillesse a subi de fortes évolutions et changements au cours du dernier siècle, notamment en terme d’allongement de la vie. S’est alors développée une dimension de mort sociale des personnes âgées qui a fait émerger de nombreuses demandes d’aide à mourir autour de la fin de vie, pour des raisons psychiques ou existentielles.


Méthode : En redonnant la parole, qui fait tant défaut aujourd’hui à l’hôpital, aux usagers de soin, aux individus faisant face à l’exclusion liée au vieillissement, à la précarité psychique de personnes âgées confrontées à un avenir incertain, souvent en Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD), il s’agît d’en sortir des éléments de compréhension et d’explication de ce désir d’anticipation de mort.

Résultats et conclusion : Le premier cas interroge sur les changements et évolutions cliniques et sociales ainsi que la place de l’éthique de la vulnérabilité, et de la précarité qu’amène cette nouvelle vieillesse. Le deuxième cas tente d’apporter des éclaircissements sur la notion de mort sociale des personnes âgées et de la précarité psychique qui en découle et qui, souvent, pousse à désir de mort anticipée.
Enfin, le dernier cas s’étonne et s’inquiète de l’augmentation de morts anticipées par euthanasie ou par suicide médicalement assisté de personnes présentant uniquement des souffrances psychiques ou existentielles. Le rôle et la place du psychiatre dans ces phénomènes sont également précisés et interrogés.

Informations complémentaires

    Chargement des enrichissements...

    Avis des lecteurs