Patrimoine

2 billets

Aucun abonné

Billet

blog-post-featured-image

Trésors du Fonds normand

Célébrons la (re)naissance de la région Normandie. Atelier patrimoine des 14 et 16 juin 2016.

featured-imagePour célébrer le nouveau découpage de la région Normandie au 1er janvier 2016, la bibliothèque universitaire a présenté une sélection de documents issus de son Fonds normand, documents accessibles en grande partie en libre-accès au premier étage de la BU Droit-Lettres, les documents les plus précieux étant cependant conservés dans la Réserve.

 
Millénaire Normand fêtait à RouenA été présenté en premier le fascicule témoignant des fêtes grandioses organiséMillénaire Normand fêtait à Rouenes à
Rouen en 1911 – il y a donc un peu plus d’un siècle – pour commémorer le Millénaire du Traité de Saint-Clair-sur-Epte.
L’iconographie nous montre déjà tous éléments d’identité utilisés en 2016 par la communication de la région, comme l’envahisseur païen et son drakkar, Guillaume le Conquérant et la bataille d’Hastings, le blason aux deux léopards... Et personne n’avait l’air surpris que Jeanne d’Arc rencontre Guillaume le Conquérant dans certains tableaux vivants…

Numéros des Etudes normandes

Le découpage en deux régions, en 1956, n’aura donc duré qu’un demi-siècle.
Plusieurs numéros des Etudes normandes rappellent les débats sur l’identité de ces deux régions dites « de programme ».
Dans le premier numéro de 1983, intitulé Une ou deux Normandies ? Lucien Musset l’affirmait « L’historien ne peut soutenir qu’une seule thèse à travers presque toute l’histoire, du IV° siècle au XVIII° siècle, il n’y a eu qu’une seule Normandie » !

Page de titre du livre de Boutet

 

 

L’atelier a rappelé la spécificité du droit anglo-normand, qui est encore enseigné à Caen et en vigueur dans les îles anglo-normandes, à travers quelques-uns des coutumiers conservés à la bibliothèque universitaire. La plupart imprimés à Rouen, siège du Parlement, comme La coutume réformée du païs et duché de Normandie de Bérault (1684) ou encore les Coutumes du pays et duché de Normandie de La Quesnerie (1783)
mais certains édités à Caen comme ce Mariage avenant des filles de Normandie… de Boutet (1629)

 Abbé de la rueA été montrée également, un exemplaire de la Nouvelle histoire de Normandie d’André de La Fresnaye, annotée par l’abbé de la Rue, un des illustres professeurs de notre université, après ses années d’exil en Angleterre.
On devine au fil des pages et des remarques manuscrites que l’abbé avait une lecture très critique de cet ouvrage !

 

 

 

 

 

 

Domfront

Pour les amoureux d’héraldique, le Fonds normand possède de nombreuses revues éditées en Normandie où l’on peut suivre les débats des sociétés savantes, comme les très sérieuses Conférences d’histoire locale du lycée de Domfront où l’on trouve un article synthétique de Michel Pastoureau Les origines des armoiries de la Normandie ducale.
Sans entrer dans le détail des multiples modifications du drapeau normand depuis son apparition, rappelons juste ici que c’est notre Université qui a été au cours des siècles la plus fidèle aux armoiries à deux léopards adoptées par la nouvelle région Normandie de 2016

 

 

 

Retrouvez les notices bibliographiques complètes de ces ouvrages sur le catalogue des BU

 

Références


911-1911 : Quand Rouen fêtait le Millénaire Normand... : documents présentés par Jean-Pierre Chaline ; avec la collaboration de Pierre Nouaud
Retrouvez les références en cliquant sur
Musset, Lucien L’unité de la Normandie, p.5-14 in Etudes Normandes, 1983, n° 1 Une ou deux Normandies ?
Retrouvez les références en cliquant sur 
La coutume réformée du païs et duché de Normandie, anciens ressorts et enclaves d'iceluy, commentée par M. Josias Bérault, Jacques Godefroy et d'Aviron et expliquée par diverses remarques, annotations et arrêts recueillis par les mêmes auteurs, unis en un corps où sont ajoutés quantité d'arrêts nouveaux...comme aussi les réglemens de la Cour et les articles placitez par Berault Josias (1563-1640) commentateur de texte écrit ; Godefroy Jacques (1587-1652) commentateur de texte écrit ; Aviron, Jacques Le Batelier d' (....-1590?) commentateur de texte écrit ; Berthelin David (1619?-1685) éditeur commercial
Retrouvez les références en cliquant sur portail
Le mariage avenant des filles de Normandie, réduit en principes, ou règles simples et indubitables, pour liquider avec la plus grande précision toutes sortes de mariages avenans, tant sur les biens nobles et rotures de la coutume général, que sur celle du Bailliage de Caux et pour régler la contribution que chaque frère peut en devoir par M. Boutet avocat à Caen ; Le Roy Gilles (1730-1815?) éditeur commercial
Retrouvez les références en cliquant sur portail
Nouvelle histoire de Normandie, enrichie de notes prises au Muséum de Londres et nouveaux détails sur Guillaume le Conquérant, duc de Normandie et roi d'Angleterre, tirés des plus anciens historiens, tels que Dudon de Saint-Quentin, Guillaume de Jumièges, Orderic Vital, différentes Chroniques, poésies de Robert Wace, etc. terminée par les Amours d'Arleitte, extraits à Londres d'un poème du XIIe siècle par La Fresnaye André de (1756-1824) auteur ; Benoît de Sainte-Maure (poète 11..-11..?)
Retrouvez les références en cliquant sur portail
Pastoureau Michel Les origines des armoiries de la Normandie ducale p. 42-45 in Conférences d'histoire locale du lycée de Domfront Tome VI 1987 Le Domfrontais médiéval - 5
Retrouvez les références en cliquant sur portail


Outre les documents de la bibliothèque, signalons deux ressources en ligne


Persée portail de revues en sciences humaines et sociales, où l’on peut trouver un grand nombre d’articles sur l’histoire normande et notamment tous les numéros des Annales de Normandie de 1951 à 2009
Pour accéder à ce portail cliquer sur Persée
La Bibliothèque numérique de droit normand David Hoüard qui propose des ouvrages de droit normand du XVI° au XVIII° siècle, numérisés dans leur intégralité
Pour accéder à la bibliothèque numérique cliquer sur Bibnum.

Enregistrer

Enregistrer

Description du blog

Ce blog ne contient pas de description et l'auteur n'a rien écrit a son sujet.